L’ostéopathie et le surf, pourquoi ?

L’ostéopathie et le surf, pourquoi ?

jeudi, 28 mai 2020 13:14

Nouvelle démonstration de la connexion entre surf et santé avec ces explications de Clément Nantes, ostéopathe à Soustons dans les Landes. À propos de sa pratique de la méthode de soin manuelle qui permet de se recentrer. Et de sa vision du surf qui lui apporte un équilibre.

 

 

 

Deux piliers de ma vie, l’Océan et l’Ostéopathie, l’un m’équilibre et l’autre me permet d’aider l’autre à s’équilibrer, car dans la vie sans échange on n'est pas grand chose.
Et justement l’ostéopathie est un échange, d’informations surtout, au niveau du corps. Ma pratique ostéopathique consiste à ressentir grâce à mes mains les tensions du patient, et ce que j’ai à faire c’est les suivre, jusqu’à leur relâchement. Je peux retrouver ces tensions partout, au niveau du crâne, du squelette, des fascias, des organes, etc.
Dans ce type de pratique « d’ostéopathie tissulaire », on ne fait pas « craquer » le patient, on ne le « manipule » pas, on suit/accompagne les tensions pour les relâcher.
Mon but n’est pas d’induire quelque chose au patient mais de lui permettre de se relâcher, et pour cela il a besoin d’un ancrage / un point neutre.
Imaginez un fil de vieux téléphone entortillé qui représenterait des tensions. Ce que j’ai à faire pour démêler ce sac de nœud, c’est suspendre par un bout du fil et le laisser se dérouler plutôt que de défaire un à un les nœuds. C’est très imagé mais ça marche comme cela.
Mon ancrage c’est l’océan, c’est là que je peux libérer mes tensions, me recentrer, et c’est impératif pour moi. Car je ne vois pas comment je peux aider quelqu’un en étant « absent » ou la tête ailleurs, pas dans mes mains.

Nous accumulons des tensions tout au long de notre vie, dès la naissance d’ailleurs puis à travers des accidents de la vie, physiques ou émotionnels, des mauvaises habitudes, le stress / anxiété qui nous ronge, d’ailleurs toute émotion refoulée se retrouvera au niveau corporel…
Ces tensions nous les compensons jusqu’à ne plus pouvoir, et ne plus pouvoir compenser c’est en général la petite goutte d’eau qui fait déborder le vase, on se bloque pour un rien, le bas du dos, torticolis, problèmes digestifs, migraines ou on a toujours les mêmes problèmes qui reviennent…
Tout l’intérêt de l’ostéopathie pour moi c’est d’une part aider le patient à résoudre le problème actuel mais aussi pouvoir « vider autant que possible le vase », pas juste nettoyer ce qui vient de « déborder ». Alors on doit travailler en profondeur au fil des séances et pas seulement les symptômes. On libère les tensions physiques, on parle de nutrition ou des habitudes qui peuvent améliorer notre TOUT.
Le surf peut être source de tensions et blessures comme beaucoup d’activités mais en prenant des bonnes habitudes alimentaires, étirement, récupération, pas trop de wipeout, ce ne le sera pas plus qu’une autre.


Alors pourquoi écrire sur le surf et l’ostéopathie ?

Le surf est avant tout une discipline dans un élément bien particulier qu’est l’océan. C’est le moment de défoulement ou de performance pour certains, de recentrage pour d’autres. On peut prendre du temps pour soi, dans un milieu qui nous fait du bien. Pour moi c’est important d’en avoir conscience car c’est la même chose en consultation d’ostéopathie : on y va pour se recentrer et se faire du bien, lâcher ses tensions. Certains peuvent même voir le surf comme une thérapie :)
Alors peut-être que le mot que j’ajouterais c’est qu’avant de faire du sport dans l’eau, consacrez-vous un instant à être là pleinement, dans l’eau, et relâchez-vous quelques instants.

Clément Nantes - Ostéopathe à Soustons